Nouvelles
Note de la présidente de l’Unité locale de la Guilde d’Ottawa
•  8 septembre 2016  

Chers-ères ami-es et collègues,

D’ici quelques semaines,  la Guilde canadienne des médias entamera une campagne pour renouveler ses postes de représentants.  Il y aura des élections générales autant au niveau local, que national.

Ce sera aussi le cas pour Ottawa.  Il y aura plusieurs postes disponibles à l’Unité locale d’Ottawa et si vous avez le goût de vous engager, c’est le moment parfait pour le faire !
Je vous annonce que je ne vais pas me représenter à la présidence de l’Unité locale de la Guilde d’Ottawa.  En fait, je quitte le poste ce mois-ci le 16 septembre.
L’exécutif de l’unité locale doit désigner sous peu un ou une président-e par intérim d’ici aux prochaines élections.

J’aurais voulu terminer mon mandat, mais je ne le pourrais pas pour des raisons personnelles. Après 5 ans,  il est temps de passer le flambeau à un ou une autre militant-e qui pourra poursuivre le travail que nous avons entamé.

Je suis fière du travail accompli :  Nous avons remis de l’ordre dans les finances de l’unité locale, équilibré le budget, augmenté le nombre de délégués syndicaux, amélioré les communications avec nos membres, contribué à minimiser l’impact des compressions sur nos membres autant à Queen qu’à Carling, Bank ou Carp. Nous avons également participé activement à la plus grande campagne de la Guilde en faveur du diffuseur public national en appuyant entre autres l’organisation du concert du 9 mars 2015 « Pour l’amour de Radio-Canada ». Et nous avons créé des sous-comités mixtes locaux avec la direction sur l’organisation et la charge de travail, sur la conversion des temporaires en permanents,  sur l’intégration des caméramans-techniciens dans le virage numérique et j’en passe. En 5 ans,  j’ai probablement eu l’occasion de rencontrer chacun-e d’entre vous personnellement.  Vous êtes environ 420 membres de la Guilde éparpillés dans les 4 sites d’Ottawa qui m’avez toujours témoigné votre confiance et en cela je vous suis extrêmement reconnaissante. Ce fut un privilège de pouvoir vous servir.

Ça n’aurait pas été possible, si je n’avais pas eu l’aide de toute une équipe. J’aimerais ici remercier toutes les personnes que j’ai côtoyées à l’unité locale au cours de ses 5 dernières années et qui m’ont appuyée sans réserve dans tous les projets, même les plus fous :  Alistair Steele, Sylvie Robillard, Robert Simpson, Pierre Millette, Jacques Corriveau, Robert Richard, Stéphanie Charbonneau, Jean-Sébastien Marier, Angie Bonenfant, Nicole Gauthier, Geneviève Poirier, Guy Deschambeault, André Massicotte, Mira Demontigny, Sylvain Beauregard et Kerry Adams; et Karina Roman, Tony Soares, Julie Delaney, Jonathan Dupaul,  Alain Dickinson, Michel Parent, George Lee, Eric Hickey, et André Régimbal.

Je sais que je laisse l’unité locale entre bonnes mains, et même si je quitte la présidence, je ne quitte pas le syndicat.  Je continuerai à le servir dans d’autres fonctions.  Comme le dit l’adage :  on peut sortir le soldat de l’armée, mais on ne peut pas sortir l’armée du soldat!

En toute solidarité ! Votre dévouée,

Chantal Payant
Présidente, Unité locale de la Guilde d’Ottawa