Accueil / Nos lieux de travail / Radio-Canada/CBC / Chris Hadfield: « C’est CBC/Radio-Canada qui relie ce grand pays ensemble » – Allocution intégrale

Chris Hadfield: « C’est CBC/Radio-Canada qui relie ce grand pays ensemble » – Allocution intégrale

Lors du concert “Pour l’Amour de Radio-Canada” au Centre national des Arts à Ottawa le lundi 9 mars, l’astronaute Chris Hadfield s’est joint à près de 30 artistes et présentateurs pour appuyer Radio-Canada/CBC. Il a joué la chanson  In Canada et peu après I.S.S. Entre les deux, il a prononcé l’allocution suivante :

Chris Hadfield
Chris Hadfield

 

« C’est un énorme pays  et quand mon frère et moi avons décidé d’écrire cette chanson, nous étions tout simplement frappé par la géographie de ce territoire.

Et c’est un territoire énorme, avec des gens parsemés partout, et il nous sépare, rien que la géographie inhérente qu’est notre pays nous sépare. Cependant, par le fait même, elle nous définit. Elle aide à faire de nous qui nous sommes dans ce pays.

Et ce n’est pas seulement notre géologie, une géologie ancienne, les roches parmi les plus anciennes sur terre, certains des premiers vestiges de cette planète même, sont ici au Canada. Mais c’est aussi une vaste histoire, depuis avant l’écriture.

Les premiers peuples qui ont marché sur ce territoire, disons il y  a 20 mille ans ou 15 mille ans, et les vagues de gens qui sont venus depuis, et les vagues qui ont suivi il y a mille ans avec les Vikings, et il y a 500 ans ceux qui sont venus de l’Europe. Et les vagues qui arrivent toujours aujourd’hui.

Eux aussi, durant tout ce temps, forment une barrière. L’intégration de toutes ces cultures, de toutes ces langues, de toutes ces histoires et fiertés, et toutes les choses qui nous sépareraient naturellement. Mais elles sont aussi ce qui définit le Canada à son plus profond.

Et comment cela se passe-t-il ? Comment formons-nous des liens à travers un territoire si immense, et à travers une si énorme période, et une différence culturelle ? Et ça ne se fait pas par accident. Ça ne se fait pas tout simplement au hasard des balades sur le Web. Ça prend des efforts concertés.

Ça a pris des efforts concertés pour arriver aux quelques centaines d’années qui nous ont menés à notre création et les 150 ans environ pendant lesquels nous sommes ensemble comme nation. Ça prend du travail. Et ça prend un endroit. Ça prend un point de rencontre comme Cross Country Check-up pour que ce pays puisse communiquer avec lui-même. Et nous avons véritablement besoin de cet endroit.

Et ce n’est pas ABC, ni BBC, c’est CBC qui relie ce grand pays ensemble.

Quand je m’apprêtais à faire mon troisième voyage dans l’espace, nous avons pensé que ce serait vraiment une idée intéressante d’essayer de faire participer autant de Canadiens que possible dans cette magnifique nouvelle expérience humaine. Et l’une des façons d’y arriver bien entendu c’est par les moyens scientifiques, mais une autre façon de faire c’est par la voie artistique. Les gens se comprennent mieux par le bias de la culture et grâce à l’occasion de discuter de ce que nous signifions les uns pour les autres  artistiquement.

Nous avons donc composé une chanson, Ed Robertson du groupe Barenaked Ladies et moi avons écrit la chanson et l’idée était que les enfants de partout au Canada pourraient la chanter avec nous. Et ce n’est pas une idée très complexe  mais nous avons pensé  qu’il serait intéressant que les gens voient les choses de ce point de vue de séparation.

Et nous avons fait la chanson, et elle était ensuite transportée avec soin par CBC afin qu’elle puisse arriver partout au pays; et ils ont aidé à l’organisation de cette chanson. On a besoin d’une institution  pour faire ça.

Et quand j’ai joué la chanson en orbite, en jouant la guitare canadienne qui est dans la station spatiale internationale, et chanté cette chanson simultanément de St. John’s jusqu’à l’île de Vancouver, j’ai chanté cette chanson en direct avec 700 mille enfants Canadiens. Tous ensemble. Une seule voix, chantant une même chanson parant d’espoir et d’où nous sommes à l’échelle nationale, comment nous travaillons ensemble. Des enfants d’immigrants de première génération et des enfants de familles qui sont ici depuis toujours, tous chantant cette chanson ensemble.

Et quand je pense à toutes les choses que j’ai faites dans ma vie, qu’est-ce qui restera le plus longtemps ? Qu’est-ce qui aura l’effet le plus durable ?

Et l’idée que nous au Canada avons une organisation qui est là depuis plus longtemps que moi, qui nous aide à partager une voix, qui nous  permet de nous voir dans une sorte de miroir, c’est rare dans le monde.

En tant que quelqu’un qui a vécu à l’extérieur du pays pendant  26 ans, en service en Russie et aux États-Unis, et en tant que personne qui a traversé le Canada des milliers de fois à partir de là-haut, peut-être que je vois l’importance de ce fil qui nous lie ensemble mieux que quiconque.

Voici un extrait de cette chanson … »

 

Ressources pour les membres


Sujets les plus consultés

Scroll to Top