Accueil / Nos lieux de travail / Radio-Canada/CBC / Entente relative à la caisse de retraite et au régime d’assurance maladie complémentaire à Radio-Canada : une entente juste, équitable et unique.

Entente relative à la caisse de retraite et au régime d’assurance maladie complémentaire à Radio-Canada : une entente juste, équitable et unique.

La semaine prochaine, vous aurez l’occasion de voter sur une entente historique conclue entre les syndicats, l’Association des retraités et la Société Radio-Canada/CBC. Cette entente :

• assure que les excédents futurs du régime de retraite seront partagés équitablement;
• préserve le régime de retraite à prestations déterminées ;
• maintient un régime d’assurance complémentaire de qualité.

Cette entente préserve le régime de retraite à prestations déterminées. Elle s’engage aussi à répartir équitablement les surplus du régime. En d’autres mots, lorsque l’employeur reçoit un dollar, les employés et les retraités recevront également un dollar. Finalement, l’entente assure que Radio-Canada/CBC continuera de financer le régime de soins de santé et prévoit la création d’un fonds spécial dans l’éventualité où la croissance des coûts du système de soins de santé dépasserait les prévisions annuelles.

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Malheureusement, ce ne sont pas tous les travailleurs qui peuvent avoir accès à des caisses de retraite et à des régimes de soins de santé. En fait, de nombreux travailleurs canadiens ne jouissent d’aucun de ces programmes. Les droits dont vous bénéficiez à Radio-Canada/CBC ont été négociés au fil de plusieurs décennies. Mais ces droits sont soumis à l’érosion de l’économie et aux assauts de divers paliers de gouvernement.

La plupart des employés de Radio-Canada/CBC ont la chance de participer à un régime de pensions à prestations déterminées – un régime qui leur assure un revenu prévisible à leur retraite, indexé à l’augmentation du coût de la vie. Moins de 10 % des travailleurs canadiens peuvent compter sur un tel programme.

La nouvelle entente avec Radio-Canada/CBC va plus loin. Bien que la raison d’être d’un régime de pensions soit de garantir un revenu à la retraite, le nôtre s’est comporté de façon remarquable au cours des dernières années et a enregistré des surplus. Une des caractéristiques de cette entente prévoit que les excédents futurs seront partagés moitié-moitié entre l’employeur et les participants au régime. Nous ne connaissons aucun autre régime de retraite à prestations déterminées offrant une telle garantie.

RÉGIME DE SOINS DE SANTÉ

Aucun employeur n’est indifférent à la croissance vertigineuse des coûts des soins de santé en Amérique du Nord. Certains ont éliminé diverses indemnités, ont réduit la couverture de leur régime quand ils ne l’ont pas carrément abolie ou qu’ils n’ont pas adopté d’autres mesures tout aussi draconiennes. Ces dépenses sont bien réelles et sont liées tout autant à l’introduction de nouveaux soins médicaux et à l’augmentation des coûts des médicaments d’ordonnance qu’au transfert des responsabilités fiscales des gouvernements provinciaux. À Radio-Canada/CBC, l’augmentation des coûts du régime est partiellement assumée par le Conseil du Trésor qui impose toutefois un plafond à l’augmentation de sa contribution (récemment, aux environs de 2 à 4% par année). Toute augmentation additionnelle doit être financée à même le budget d’exploitation de Radio-Canada, des sommes qui devraient normalement être consacrées à la programmation et aux autres services de diffusion. Le Comité consultatif des avantages sociaux (CCAS) s’efforce de maintenir les prestations à des niveaux acceptables, s’assure que les membres participants ne sont pas affligés indûment par des augmentations subites des dépenses et voit à ce qu’ils obtiennent la couverture de services la plus étendue possible.

L’entente conclue entre les syndicats et la Société Radio-Canada/CBC sur les soins de santé comporte deux volets :

• le taux de cotisation de la Société au régime sera au moins identique à celui du Conseil du Trésor plus 2 % (pas moins de 4 %) annuellement, et

• à compter de 2010, les employés verseront 0,1 % de leurs augmentations salariales afin de créer et de maintenir un fonds spécial qui aidera à payer les augmentations de coûts des avantages sociaux. Il s’agira de la seule cotisation des employés au nouveau régime.

Nous croyons que ces contributions associées à une gestion responsable du programme d’avantages sociaux suffiront pour maintenir le niveau exceptionnel de services offerts dans le cadre du régime de soins de santé de Radio-Canada.

À VOTRE TOUR DE PARLER

Les membres de la Guilde auront l’occasion de voter en ligne sur cette entente historique, entre les 26 et 30 septembre. Nous vous recommandons fortement de voter oui : oui au partage des surplus et oui au maintien de la protection exceptionnelle offerte dans le cadre du régime de soins de santé. De plus amples renseignements sur l’entente sont disponibles en cliquant ici : http://www.cmg.ca/newsresultsFR.asp?ID=1219&SubjectID=8&BranchID=1 . Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les faire parvenir par courriel à l’adresse info@cmg.ca ou communiquez avec nous par téléphone au numéro sans frais 1-800-465-4149.

Pour participer au vote en ligne, vous aurez besoin de votre numéro d’identification de la Guilde de neuf chiffres, qui se trouve sur votre carte d’adhésion. Si vous ne connaissez pas votre numéro, veuillez communiquer avec nous à vote2008@cmg.ca .

Ressources pour les membres


Sujets les plus consultés

Scroll to Top