Accueil / Nos lieux de travail / Radio-Canada/CBC / La CBC dit adieu à une grande tradition

La CBC dit adieu à une grande tradition

La fin d’une saison. La fin d’une époque.

En terminant sa saison 2006-7 par la diffusion en direct, ce soir, de l’émission Royal Canadian Air Farce CBC-TV marquera également la fin d’un demi-siècle d’histoire de la télévision canadienne de langue anglaise. En fermant son service de design pour la télé, la CBC dit adieu à une cinquantaine d’artisans de talent et commence à se débarrasser d’accessoires, de costumes, de décors et d’équipement logés au Centre de diffusion de Toronto.

« Même si nous n’avons pas réussi à sauver les emplois, nous aurions aimé au moins conserver ce patrimoine culturel exceptionnel » a expliqué Lise Lareau, présidente de la Guilde canadienne des médias. « Les petits organismes culturels et les écoles ont compté sur le matériel et l’expertise de la CBC, parce qu’ils n’ont pas les moyens de se les procurer sur le marché privé. »

Apparemment, Radio-Canada va relocaliser une petite partie des collections à son florissant centre de production de télévision de Montréal. Mais la plus grande partie du matériel se retrouvera probablement dans des mains privées ou même au dépôt d’ordures.

Nous avons appris que des productions individuelles et environ une douzaine de sociétés privées ont visité les collections pour choisir les accessoires et les décors qu’elles veulent acheter. De plus, on attend quelques offres privées pour la collection de costumes. Ce processus a été pénible pour les employés qui ont créé et pris soin du matériel au cours des années.

« Des employés de la CBC ont même été témoins, mercredi, de l’enlèvement d’une charge d’accessoires et on leur a dit que ces articles étaient destinés à un chantier de ferraille, » a ajouté Mme Lareau.

La hâte de vider le Centre de diffusion du matériel, des semaines avant la fermeture du service de design le 31 mai, a attiré l’attention d’un membre du comité parlementaire qui surveille les opérations gouvernementales.

« Pendant 54 ans, les Canadiens ont payé pour établir ces collections et cette expertise, » a souligné Peggy Nash, députée torontoise et vice-présidente du Comité permanent des Opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires. « Elles devraient être mises à la disposition des Canadiens et non seulement de quelques costumiers privés, par exemple.  Après tout, elles apportent plus de valeur au secteur culturel du pays que les bénéfices que peut attendre la CBC de sa vente d’occasion. »

La CBC a annoncé la fermeture du service de design pour la télévision l’année dernière. À cause de l’opposition contre la fermeture, la Société est parvenue à une entente avec la GCM pour la retarder jusqu’à la fin de cette saison et laisser au syndicat l’occasion de proposer une alternative. En février, la CBC a toutefois rejeté la proposition de créer une coopérative d’employés qui continuerait de fonctionner au sein du Centre de diffusion et de fournir des services de design aux productions indépendantes et de la CBC.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec la Guilde (info@cmg.ca) au 1-800-465-4149 ou au 416-591-5333.

Ressources pour les membres


Sujets les plus consultés

Scroll to Top