Accueil / Nos lieux de travail / Radio-Canada/CBC / Légère baisse des primes d’assurance-invalidité de longue durée

Légère baisse des primes d’assurance-invalidité de longue durée

Cet automne, les employés de CBC/Radio-Canada verront leurs primes d’assurance- invalidité de longue durée (ILD) baisser quelque peu. Le Comité consultatif sur les avantages sociaux (CCAS) a approuvé le renouvellement pour deux ans de son contrat avec la Great-West. Ce contrat prévoit une légère baisse des primes, qui passeront de 1,55 % du salaire de base à 1,50 %. Si cette baisse n’est pas très importante, il n’en reste pas moins que c’est la première que nous ayons connue depuis 2008. À la fin du mois d’avril, 275 employés de CBC/Radio-Canada recevaient des prestations d’ILD soit une baisse par rapport au sommet de 307 à la fin de l’exercice 2010.

Lors de sa réunion de juin, le CCAS a été informé du rendement, au cours du dernier exercice, des placements de notre REER collectif ainsi que des placements du régime de retraite de Radio-Canada.

Les investissements des employés de CBC/Radio-Canada dans le REER collectif s’établissent à environ 25 millions de dollars et, l’an dernier, la plupart des fonds actuels ont enregistré de bons rendements par rapport à leurs indices de référence respectifs. Le fait que les employés de CBC/Radio-Canada ne profitent pas davantage du REER collectif continue de nous préoccuper, les frais de gestion étant considérablement moindres que ceux exigés pour des fonds semblables par les banques et autres institutions financières. Des renseignements sur la participation au REER collectif figurent sur le portail RH de CBC/Radio-Canada.

Pour le régime de retraite de Radio-Canada, l’exercice 2012 a également été relativement positif. À la fin de l’exercice 2012, ce régime comptait 5,3 milliards de dollars d’actifs, soit plus que le nécessaire pour que nous puissions durablement tenir nos promesses en matière de retraites, ce qui est notre souci principal. À la fin de l’année 2012, il avait un passif à long terme non capitalisé de 124 %.

À l’instar de la plupart des régimes de retraite à prestations déterminées du pays, celui de Radio-Canada continue de présenter un déficit de solvabilité. Néanmoins, le taux de solvabilité de ce régime étant de 91 %, sa performance est bien supérieure aux autres. Il faut préciser que ce calcul suppose la fermeture du régime de retraite à une certaine date (soit au 31 décembre 2012, dans le cas présent).

Les rapports complets figurent sur le site Régime de retraite de Radio-Canada.

Deux membres du conseil exécutif de la sous-section CBC/Radio-Canada, Allan Gofenko et Chantal Payant, se sont joints en tant qu’observateurs à la délégation de la Guilde à la réunion de juin du Comité consultatif sur les avantages sociaux.

 

Vos représentants,

Bob Fisher
Marc-Philippe Laurin
Barbara Saxberg
Jon Soper
Gabi Durocher
Glenn Gray
Dan Oldfield

 

Ressources pour les membres


Sujets les plus consultés

Scroll to Top